capture-decran-2017-01-27-a-23-33-40

Oui je sais, ça fait environ 1000 ans je ne t’ai pas posté d’article, mes plates excuses. Mais je ne t’oublies pas pour autant et reviens donc avec un sujet des plus passionnants: Comment et pourquoi passer au shampoing naturel?

Je me rends compte en discutant autour de moi et en surfant sur les internets, que le concept de « shampoing naturel » est encore assez abstrait! Certains le feront par envie de se conformer aux influences actuelles, d’autres le feront dans un souci écologique et d’autres, réellement pour le bon soin de leurs cheveux (et les autres raisons confondues). J’avais bien envie d’aborder ce sujet avec toi car finalement, on ne sait peut être pas tout en se lançant dans cette démarche et surtout, on n’est pas tous obligés d’aller carrément jusqu’au « no-poo ».

Capture d_écran 2017-05-29 à 11.23.47

Le cheveux c’est quoi ? Un poil qui pousse sur ta tête. Non non je t’en pries, ne me remercie pas pour cette information qui doit changer littéralement le cours de ta vie! Non mais en vrai, c’est certes un poil, mais c’est aussi et surtout un élément complexe dont on ne voit que la partie émergée (non pas de l’iceberg). Le fait est que tu dois en prendre soin tant à l’extérieur (ce que tu vois du coup) qu’à l’intérieur (le bulbe en fait). Sauf que les shampoings du commerce te vendent monts et merveilles, te donnent des résultats H A L L U C I N A N T S de brillance et de douceur, mais en réalité c’est bel et bien du F A K E .

Je suis sure que toi aussi t’es passée à un moment de ta vie par l’étape « cheveux gras » qui implique la nécessité d’un shampoing par jour au risque de passer pour une friteuse! Ou toi qui a le cheveux sec et bouclé et qui panique en voyant tes boucles toutes floues, sèches et qui font leur vie! Bah ouai mon gas, c’est ça le truc avec les shampoings non naturels, ils sont fourbes et font leurs coups en douce!

Ce n’est qu’un déguisement, en réalité, ton cheveux prends sacrément cher sous la couche de silicones contenus dans tes shampoings et après-shampoings industriels.

080704

Ce que t’apporte donc le shampoing naturel, c’est une foultitude de bienfaits qui traitent en profondeur ton cheveux. Alors évidemment, les résultats ne sont pas toujours aussi nets qu’avec ton produit industriel et chimique mais dans le fond, tes cheveux te diront merci. Le maitre mot du naturel c’est P A T I E N C E ! Il faut du temps pour que tes cheveux (et ta peau) se désintoxiquent du chimique, qu’ils se gèrent tous seuls et qu’ils arrêtent de compter sur les produits pour faire le job! En fait, on leur offre une R E H A B.

On notera que la partie extérieure du cheveux, soit la « tige » est une partie « morte » de celui-ci. Il ne se répare donc pas à proprement parler! Là tu commences à apercevoir la nécessité de soigner donc « le bulbe »? On est d’accord pas besoin d’avoir faire sciences Po pour comprendre que si tu traite correctement le bulbe, alors tes cheveux seront d’autant plus beaux et plus sains lorsqu’ils pousserons. CQFD, merci au revoir ! 

Capture d_écran 2017-05-29 à 11.42.47

Il te faut simplement quelques étapes à garder en tête et qui sont évidemment à moduler en fonction de ta tignasse (naturelle, colorée, décolorée, racines grasses, cheveux secs, …). On se met des mots clefs qu’on se répète comme des mantras, même lorsqu’on est proche du craquage!

DON’T GO BACK ! Une fois que tu te lance dans le sevrage des produits chimiques, ne reviens pas en arrière au risque de ne jamais en voir le bout. Le but de la désintox, c’est d’éliminer petit à petit les silicones qui ont envahis tes cheveux donc si tu alterne shampoing naturel/shampoing chimique bah …. ça marche pas du tout en fait! D’où un gros fumeur peut espérer arrêter en se disant « non non mais j’arrête mais je n’en fume qu’une sur deux! »? Alors tu finis ou tu donnes tes produits industriels et tu les enterre à jamais.

GOOD CHOICE ! Deuxième commandement : il faut bien choisir le produit que tu souhaites utiliser. Tu dois faire ton choix, certes en adaptant à ton type de cheveux, mais tu dois aussi faire attention au Green Washing, ces marques qui te vendent du naturel alors qu’en fait non. Pour ce faire, et comme tu es probablement à l’aube de te lancer la dedans et que tu n’est pas chimiste de profession, il existe plusieurs sites internet qui t’aident à décrypter les compositions de tes cosmétiques. Il te suffit d’entrer les composants de la liste derrière ton flacon et cela te donne une récapitulatif des éléments bons et nocifs du produit. Je te conseille ce site: http://laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.php tu cliques sur « Recherche INCI ».

DON’T RUN ! Ne pars pas trop loin dans les extrêmes au risque de te démoraliser devant le manque de résultat flagrant. Il faut beaucoup de temps à tes chevaux pour se débarrasser des silicones et autres produits qui l’étouffent. Donc les premiers temps, ils feront peut être une sale gueule mais c’est normal. Bon tu ne ressemblera pas non plus à Cruella hein ne t’inquiète pas, mais il seront certainement un peu moins brillants. En revanche, dès qu’ils sont débarrassés de tous ça et qu’ils commencent à bien profiter des bienfaits de ton shampoing naturel, alors là, Ô joie et Ô bonheur !

Et en avant Guingam!!! 


Si cela t’intéresse, je te ferai une revue des shampoings que tu peux trouver dans le commerce et qui sont S A F E. N’hésites pas à me le demander dans les commentaires. Ensuite, si tu veux alle un peu plus loin et faire ton shampoing solide maison, je te renvoie à cet article qui t’explique tout. Enfin, n’hésite pas à aller faire un tour sur la page instagram où tu trouverai plein d’infos et de conseils de ma part et de celle des abonnées.

GO   G R E E N pour tes cheveux ! 

cropped-capture-d_c3a9cran-2017-03-14-c3a0-09-21-22.png